Organisation

DIRECTION GÉNÉRALE

NOÉMIE L. ROBIDAS, DIRECTRICE GÉNÉRALE

« J’ai rapidement réalisé à quel point l’enseignement ouvre des horizons et peut être déterminant dans la vie d’une personne. Pour que les apprentissages soient fructueux, il faut permettre à chaque élève ou étudiant.e de faire appel à sa créativité et à son esprit d’initiative. »

Formée comme violoniste à l’Université de Montréal et à l’École Normale de Paris, titulaire d’un Master en didactique instrumentale en violon et d’un Doctorat en éducation musicale de l’Université Laval (Canada), Noémie L. Robidas est directrice générale de l’HEMU et du Conservatoire de Lausanne depuis mars 2019. Elle a enseigné plus de quinze ans le violon à des élèves non professionnels, puis la pédagogie instrumentale aux niveaux supérieur et tertiaire dans diverses institutions dont l’Université de Montréal (Canada) et le CNSMD de Paris (France). Elle a également donné plus d’une centaine de formations continues au sein de divers conservatoires au Canada et en Europe. Parallèlement à des activités d’enseignement de la pédagogie et de recherche, elle s’est consacrée depuis 2011 à la direction d’établissements supérieurs tels que le CEFEDEM de Lorraine et le département spectacle vivant de l’Institut supérieur des arts de Toulouse. Sa thèse doctorale intitulée Élaboration d’un outil pédagogique facilitant l’intégration de l’improvisation dans l’enseignement du violon témoigne d'une vision de la recherche orientée avant tout vers l’interaction avec le terrain et les enjeux du musicien au quotidien. Vision qui s’inscrit dans la ligne des HES, dont la mission est d’assurer l’ancrage de la formation dans le monde professionnel. Noémie L. Robidas est également professeur associé à l’Université Laval, membre du Conseil d’administration de l’Orchestre français des jeunes et présidente de la Conférence des Hautes Ecoles de Musiques Suisses (CHEMS).

ANDREW FERGUSON, DIRECTEUR ADMINISTRATIF

« Notre travail se doit d’être envisagé sous l’angle des impacts, positifs ou négatifs, générés vis-à-vis de l’ensemble des acteurs et actrices intéressés par notre activité, et de notre redevabilité à leur égard. » 

Directeur administratif depuis 2020, Andrew Ferguson est titulaire d’un Master en Histoire de l’Antiquité classique de l’Université de Genève. Il a débuté sa carrière au sein de l’armée suisse en dirigeant pendant deux ans l’administration de son Orchestre Symphonique à Vent, avant de devenir en 2005 régisseur général de l’Orchestre et du Chœur de l’Opéra de Rouen, puis de l’Orchestre National de Montpellier en 2010. Dès 2012, il a mené pendant près de huit ans la direction exécutive de la Fondation de l’Orchestre de Chambre de Genève. Durant sa carrière, il complète ses connaissances académiques : Diploma of Advanced Studies en gestion et management des organisations sans but lucratif à l’Université de Genève, Certificat en marketing et financement des structures culturelles à l’Université de Neuchâtel, puis Executive Master of Business Administration en management durable à la HEG-Genève. Andrew Ferguson est particulièrement sensible aux enjeux éthiques, managériaux et sociétaux propres aux organisations d’utilité publique.

ANGELIKA GÜSEWELL, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE

« En période de crise, comme celle que nous traversons actuellement, l'art et la culture revêtent une importance particulière. Ils offrent un espace de cohésion sociale, d'expression émotionnelle et d'échange. Nous nous devons d’œuvrer pour une recherche artistique engagée, qui donne du sens, qui ait de l’impact et qui soit un vecteur de changement positif. »

Angelika Güsewell est directrice adjointe depuis 2020. Disposant d’une double formation de musicienne et de psychologue, elle est titulaire d’un doctorat en psychologie de l'Université de Zurich. Depuis 2005, elle est responsable de la recherche et professeure à l'HEMU où elle conduit une dizaine de projets de recherche situés au croisement de la musique et des sciences humaines et sociales. Elle fait partie de la commission scientifique de l’Institut de recherche en Musique et Arts de la scène (IRMAS) et représente les Hautes écoles de musique de Suisse romande dans différents groupes de travail nationaux et internationaux. En tant que vice-présidente fondatrice de la Société Suisse de Psychologie Positive (SWIPPA), elle a contribué au lancement d’un CAS de psychologie positive à l'Université de Lausanne dans le cadre duquel elle intervient de manière ponctuelle, abordant notamment l’impact de l’art et de la pratique artistique sur le bien-être subjectif et l’épanouissement personnel. Forte de 25 années d’expérience de l’enseignement du piano en école de musique, Angelika Güsewell est chargée de cours dans le département de pédagogie du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

ALAIN CHAVAILLAZ, DIRECTEUR DE LA FORMATION

« Il n’y a pas de manière unique d’envisager des études musicales. Pour cette raison, l’étudiant doit être au centre du dispositif d’enseignement, ce sont ses propres choix qui guident son parcours. »

Alain Chavaillaz occupe ce poste depuis 2020. Après avoir effectué des études musicales supérieures au Conservatoire de Fribourg, puis au Conservatoire de Lausanne, où il obtient un diplôme d’enseignement et un diplôme de concert de clarinette, il complète sa formation par des études de direction d'orchestre et d’orchestration à Lausanne, et s’initie à la clarinette historique à la Schola Cantorum de Bâle. Parallèlement à ses activités musicales, il fréquente l'Université de Fribourg jusqu'à l’obtention d’un Master en droit, puis travaille durant cinq ans comme juriste au sein de la Direction de la Justice de l’Etat de Fribourg. Au-delà de ses années d’enseignement de la clarinette, il a l'occasion d’acquérir une expérience de diverses facettes de la pédagogie musicale, en assurant, dès 2007 et durant neuf ans, la direction de l’Ecole de musique de Pully. Parallèlement, il exerce la fonction d'adjoint scientifique au service du Domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO entre 2011 et 2016. De 2016 à 2020, il assume simultanément les fonctions de directeur du Conservatoire de Lausanne et de coordinateur de l’enseignement de l’HEMU.

Newsletter de l’HEMU et du Conservatoire de Lausanne

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !