Portrait de Maud Paquis

La musicienne lausannoise Maud Paquis, ancienne élève du Conservatoire de Lausanne, a sorti un second titre en octobre dernier.

Maud Paquis a commencé sa carrière musicale en 2007, à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Lausanne. Elle y étudie le piano classique durant huit ans. Puis, elle s’oriente vers le jazz : un univers qui lui correspond mieux. C’est ainsi qu’elle commence ses études à l’EJMA dans le but d’entrer à l’HEMU en section chant et piano jazz.

L’univers de la chanteuse est atypique. Un mélange entre pop et jazz. Dans un joli et conséquent portait que lui dresse le quotidien 24 heures, elle explique s’inspirer de tout sans se rattacher à un style particulier. Le genre de musique bossa-nova est tout de même celui qui la fait le plus vibrer. « C’est une musique que j’écoute et que je joue beaucoup, avec un groove que je ressens assez naturellement. »

En mai 2021, l’artiste a sorti son premier titre « Sophia ». Elle vient de sortir son 2e titre « Asphalte » en octobre 2021. Deux morceaux qui seront disponibles dans son tout premier projet musical : un EP composé de 4 à 6 titres qui sortira en mars 2022.

Maud Paquis est actuellement en dernière année à l’EJMA et consacre tout son temps à son art. Elle s’est récemment produite à Fri-Son en faisant la première partie de Gjon’s Tears. Elle rêve de combiner vie et scène. « Mon objectif ultime est de pouvoir vivre de mes compositions et de continuer à collaborer avec des artistes que j’admire. »

Article « Graine de scène, la chanteuse mélancolise la scène romande » écrit par Alice Caspary, paru dans le 24 heures, le 22 novembre 2021.

> Retrouvez l’article complet dans le journal 24 Heures

 

Partager la page :

Newsletter de l’HEMU et du Conservatoire de Lausanne

Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !